mardi 15 mai 2012

Economies écologiques ou l'art de dépenser moins en préservant la planète


Pour laver le linge, j’utilise également parfois des noix de lavages, c’est super économique : 3 ou 4 noix (de bonne qualité) suffisent pour une machine. De plus, si vous utilisez le programme à 30 ou 40° vous pouvez les utiliser jusqu’à 4 fois. Par contre c’est vrai que vous ne retrouverez pas cette bonne odeur de lessive, alors rajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix sur le sac en toile contenant les noix et le tour est joué.  

Pour être sûr d’avoir un linge bien propre,  il faut traiter les taches avant de mettre le linge en machine. Il existe un excellent savon détachant bio à l’huile essentielle d’orange SODASAN qui enlève même les taches d’herbes. On mouille le tissu et le savon, on frotte la tâche avec le savon puis on frotte avec une petite brosse et hop à la machine. Même les cols des chemises sont propres.


Dans la mesure du possible mettez la machine à laver en route la nuit comme cela profiterez du tarif heures creuses. C’est d’ailleurs valable pour d’autres appareils tels que le sèche-linge, la yaourtière, le lave-vaisselle.


Si vos appareils ne sont pas programmables, investissez dans des programmateurs (ça ne coûte vraiment pas cher), ils se branchent directement sur la prise et vous branchez votre appareil dessus. Ensuite vous programmez l’heure à laquelle vous souhaitez que votre appareil se mette en marche et c’est tout.


Pour le séchage du linge, privilégiez le séchage à l’air libre, dans le jardin sur un fil à linge quand le temps le permet., à l’intérieur sur un étendoir ou bien encore sur des cintres (comme pour les chemises, comme ça elles seront beaucoup moins froissées et vous passerez ainsi moins de temps à repasser).
 

Je pré-sèche souvent le linge dehors, c’est-à-dire que je le mets à sécher dehors le plus longtemps possible et s’il est encore humide, je le termine au sèche-linge (parfois 20 minutes suffisent). De cette façon j’économise environ 1 heure de sèche-linge par machine. Et comme je fais une machine de 8 kg pratiquement tous les jours, je pense que cela permet une belle économie.


Pour le nettoyage de la maison, je n’achète pratiquement plus de produits dans le commerce à part un flacon de CILLIT BANG et une flacon d'eau de javel. Pour ce que est vitre, miroir, plan de travail, meubles, je mets dans un vaporisateur (type produit vitre), vous mettez ¼ l de vinaigre blanc, ¾ litre d’eau et quelques gouttes d’huiles essentielles de la senteur de mon choix (j'adore menthe et citron)  et voilà un produit qui nettoie tout.


Un entretien régulier du réfrigérateur et le congélateur est également nécessaire pour faire des économies. Les poussières qui s’accumulent sur la grille à l’arrière de votre appareil entraînent une surchauffe de celui-ci et donc une surconsommation d’énergie. Un nettoyage régulier de ces grilles avec l’aspirateur (je me sers de l’embout brosse pour faire cela) et le tour est joué.

Il faut également veiller à ne pas laisser trop de givre dans le congélateur, pour les mêmes raisons. Un dégivrage est donc nécessaire, à faire de préférence en hiver (et non en été selon les idées reçues), car après avoir été dégivré l’appareil doit fournir beaucoup d’énergie pour refaire du froid, donc si vous faites cela en période de forte chaleur vous risquez de griller votre congélateur.

Voila, j'espère que ces quelques astuces vous permettront de grappiller quelques euros par-ci par-là, euros qui vous permettront de vous faire plaisir ailleurs !!!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour ton commentaire, dès que je l'aurai lu il sera mis en ligne, à bientôt !