vendredi 15 avril 2016

Je gère, frustration et culpabilité !!


Salut à tous,

Je vous retrouve aujourd'hui avec une vidéo qui me tient particulièrement à coeur. 

J'avais très envie de partager cette réflexion avec vous, je me dis que je ne suis surement pas la seule à ressentir ça. 

En espérant que cette vidéo puisse vous apporter quelques clés pour vous sentir mieux et moins seul ! 


Prenez soin de vous ♥

Delphine

40 commentaires:

  1. Bonjour Delphine. Très courageuse cette vidéo que j'imagine difficile à faire. Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Salut Marie, non en fait pas si difficile que ça. Ca m'a vraiment fait du bien d'en parler, ce qui est difficile c'est plutôt d'effectuer les changements que tu sais nécessaires ;-) bisous

      Supprimer
  2. Cette vidéo m'a beaucoup émue. Effectivement, avec 4 enfants, tu as de quoi faire!!! Je connais ce sentiment de frustration et ce souhait d'indépendance financière... Bisouuuuus, plein de courage <3

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Delphine, ta video est très émouvante et je pense contrairement à beaucoup que faire un blog est un travail en soi, ça demande du temps etc, en travaillant un temps partiel, tu pourras aller plus facilement à Paris ( payer les billets de train mais si on t'invite on te les paye peut-être ... ou bien tu pourrais le suggérer) malgré l'emploi du temps ; les enfants grandissent et vous quitteront petit à petit ; en faisant de la sorte tu commences aussi à te détacher d'eux - ils seront évidemment toujours dans ton coeur et tu montres aussi que par moment être heureux se fait de manière différente et tu poses les bases d'une vie future à court et moyen terme, tu vas enrichir ton blog d'une autre manière, ne t'en fais pas et je suis persuadée que peu à peu tu en vivras, on ne sait jamais comment les choses finissent par arriver, les chemins sont parfois inattendus mais l'arrivée s'avère la même, grosse bise et merci pour ta spontanéité; nous avons tous des masques sociaux, le mot de personnalité est issu du mot masque, la personnalité est un masque qui nous donne la possibilité de vivre ensemble, c'est important de vivre ensemble dans un lien social, garder une petite part de bonté pour les autres et pour soi aide énormément, je te souhaite le meilleur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, oui j'espère que j'arriverai à concilier les trois travail, vie de famille et blog. Pour ce qui est des billets de train, malheureusement on ne me paye pas encore les déplacements ^^, mais ce serait cool !! C'est vrai la vie nous réserve parfois de belles surprises, alors je garde l'esprit ouvert on ne sait jamais !! Merci pour ton soutien et ton message qui m'ont fait au coeur, pleins de bisous bon dimanche !!

      Supprimer
  4. c'est dingue car j'ai eue l'impression d'entendre le descriptif de ma vie oO. Je me suis pausé la question aussi de trouver du travail pour améliorer notre confort car oui avec 4 enfants c'est pas facile.... Ceci-dit les miens sont jeunes, enfin les 3 derniers (14ans, 10ans, 8ans, 4ans) et si je retravaille à plein temps = garderie matin et/ou soir, centre de loisirs les mercredi et vacances scolaires .... et peut-être impôts donc du coup je suis pas prête. Et pour les vacances ben c'est uniquement une semaine-10jours chez mes beaux-parents oO-l'horreur!
    Bon ceci-dit je me suis lancée depuis février en indépendante en peinture artistique-enfin j'essaie :p- et des soins énergétiques mais du coup pour le moment je ne suis qu'à 90€ de C.A. .....
    Et je travaille beaucoup sur moi (méditation, relaxation, Reiki, réflexions...) et je lis pas mal, et je me rends compte qu'au final on a beaucoup de mal à accepter ce que l'on possède déjà et ce dont nous avons réellement besoin ... Et que l'on prend le problème à l'envers....
    C'est dur, et oui souvent je frustre de ne pas avoir ou surtout pouvoir faire ce que je voudrais vraiment... Alors après 11ans1/2 d'être femme au foyer je vais voir ce que donne mon activité et on verra bien ... (et pour améliorer le budget on se lance dans notre potager ...en espérant que ça fonctionne bien)
    EN tout cas je suis de tout cœur avec toi, je te soutiens, et hâte de voir les prochaines vidéos car celle-ci est vraiment importante, merci de l'avoir faite :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton partage et oui on a pas mal de choses en commun toutes les deux !! Je te souhaite une bonne continuation et un beau potager qui donne !! bisous Belinda

      Supprimer
  5. coucou Delphine, encore un grand merci pour cette vidéo....comme je me retrouve en toi dans cette frustration et j'ai déjà eu le même cheminement que toi, a savoir se faire plaisir a soi pour faire plaisir aux autres. Mais je crois que pour nous les femmes, la société ne va pas toujours dans ce sens là à partir du moment ou on a des enfants en tout cas. Je n'ai jamais vécu seule non plus alors que j'en éprouvais le besoin pourtant mais la vie est ainsi faite parfois...je suis contente pour toi d'avoir pris cette décision de reprendre le travail, je suis sure que tu peux t'épanouir ainsi...et ne culpabilise pas (c'est facile a dire je sais) mais tu as donné 12 ans de temps pour ta famille, c'est déjà énorme, tes enfants t'en seront je suis sure reconnaissante, pense un peu à toi et puis çà permettra aussi de pouvoir mettre du beurre dans les épinards, et ils seront bien content de pouvoir faire plus de sorties...je suis à 100% derrière toi, fonce !!
    je t'embrasse, et je suis tellement contente de te connaitre car on se sent moins seule, çà fait énormément de bien. MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi Sylvie, les femmes doivent pouvoir tout faire, s'occuper des enfants, de la maison, de leur mari et en plus travailler. Tout ça bien sur sans être trop aidées !! Merci pour ton soutien et ton message <3 gros bisous

      Supprimer
  6. Je te conseille d'écouter une vidéo de Byron Katie. Qui nous dit qu'il faut savoir s'écouter, tu écoute ton cœur, tu n'entends pas les autres te dicter ce que tu dois faire. Bon courage à toi et bonne reprise de travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ merci Stéphanie, je vous aller voir cette vidéo !! bisous

      Supprimer
  7. Bonjour Delphine,

    J'ai beaucoup aimé ta vidéo :-)
    Pas parce que je l'y retrouve (j'ai presque ton âge, pas de mari et pas d'enfant!) mais parce que j'aime les gens qui osent se remettre en question, s'interroger sur leur vie et qui décident d'essayer de changer les choses pour être bien.
    Je suis d'accord avec toi sur le fait que la période de "transition" est toujours un peu flippante, le changement est perturbant, l'être humain est fait de routines et d'habitudes, mais lorsqu'on initie des changements pour notre bien, c'est toujours une excellente chose et le résultat sera obligatoirement bénéfique.

    Et dis toi aussi, qu'une femme épanouie et bien dans sa vie, fait une compagne heureuse et attentive, et une maman au top. Si tu es bien TOI, cela ne pourra que rejaillir sur ton mari et tes enfants.

    Je te souhaite un bon weekend, du succès dans ta recherche d'emploi et tout plein de bonnes choses pour le reste !

    Céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Céline pour tes mots bienveillants !! bisous

      Supprimer
  8. bonjour Delphine je me retrouve tellement dans cette vidéo....je te souhaite plein de courage, pas toujours facile le monde du travail non plus, tu devras aussi accepter les réflexions de tes ados pas toujours gentils, mais tu verras quand ils seront plus adultes ils te diront que tu as été une super maman "poule" plein de courage dans tes nouveaux choix et toute ma tendresse et mon soutien Michèle

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Delphine,
    C'est un très touchant témoignage que tu nous fait partager, il m'a beaucoup émue, comme beaucoup d'entre nous qui te suivons ici ou sur youtube. Pour ma part, ce n'est pas que je m'entende parler en t'écoutant, je ne suis pas maman, mais par contre je suis une fille et je respecte à fond tes choix et t'encourage à 1000 % dans ce que tu entreprends. On se ne connait pas, et pourtant je me sens proche de ton histoire: si ma mère avait entreprit ce dans quoi tu te lances, j'aurais aimé l'encourager de tout mon coeur. Et même si les changements sont toujours difficiles, la vérité est dans notre coeur et quand on est entouré d'amour tout avance forcément. Ma mère s'est sacrifiée et cantonnée à des choses qui ont fini par éteindre son étincelle intérieure. Hors on se doit à nous même de ne pas nous mentir ni à ceux qui nous entoure.
    Tu parlais de frustration et de culpabilité, et bien je peux dire qu'aujourd'hui je vis la frustration et la culpabilité d'avoir une maman qui n'est pas en phase avec elle même et n'est pas épanouie. C'étaient ses choix, d'être maman avant tout, et malgrè tout j'ai l'impression que c'est de ma faute si elle n'est pas heureuse aujourd'hui.
    Bref nous avons tous un chemin à suivre, il faut tâcher de ne pas trop s'en éloigner ^^ et s'écouter. Tu es une femme qui m'inspire un grand respect, avec beaucoup de courage, ne lâche rien :)
    Bisous Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh merci infiniment Laure, c'est magnifique ce que tu dis, je suis très émue !! Merci pour ton soutien bisous

      Supprimer
    2. Maintenant maman qui travaille à temps plein. Le témoignage de Laure fait écho à ma propre histoire. Ma maman n'a pas travaillé pendant longtemps pour nous élever et un jour mon père a perdu son travail, elle est donc retourner travailler après 12 ans d'arrêt. (Mon père a retrouver du travail 1 an après) Le fait d'avoir une maman plus épanouie avec d'autres centres d'intérêts que nous m'a fait un bien fou. Je crois qu'elle était plus épanouie et du coup nous aussi, malgré la cantine et son absence le soir quand on rentrait. Alors si tu sens le besoin de travailler fonce.

      Supprimer
  10. Je partage totalement ces sentiments de frustration et de culpabilité. En dehors des contraintes de notre vie d'adulte qui nous pèsent, je pense qu'il y a des moments où un cycle de notre vie s'achève et que ce qui nous satisfaisait auparavant ne nous correspond plus. Il faut alors se réinventer et comme c'est difficile! Je trouve que tu es honnête envers toi même et tes proches, que tu prends les choses en main et j'ai envie de dire que tu es sur la bonne voie. J'ai aimé lire "Le Courage d'être Soi" de Jacques Salomé il y a longtemps de ça (comme quoi ces "crises" sont cycliques)et plus récemment, j'ai aimé le "Goals with Soul" et les vidéos de Danielle Laporte. C'est malheureusement en anglais, mais je vais regarder s'il en existe des traductions, si ça t'intéresse.
    Aussi, par rapport à tes enfants : être présente, ce n'est pas nécessairement être là physiquement et je pense qu'ils savent combien ils peuvent compter sur toi.:)
    Je te souhaite plein de bonnes choses pour cette nouvelle aventure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton soutien et tes partages, j'irai voir tout ça !! bisous et bon dimanche

      Supprimer
  11. Ma chère Delphine,

    Quand tu as posé la question sur le type de sujets à aborder dans cette catégorie, je n'ai pas osé te répondre, car c'est très personnel.
    Et, ô combien je me reconnais dans tes paroles !
    L'envie de retrouver mes 20 ans, et mon célibat, mes sorties en boîte, mon absolue liberté, m'a fortement traversée lors de ma dépression. Mais je regardais en boucle des vidéos de jeunes filles qui avaient cette vie-là, et ma dépression me faussait totalement mon jugement.
    Parce que j'ai un mari en or, une maison, une tranquillité d'esprit, une stabilité, et l'expérience de toutes ces années vécues. Et que je n'ai plus 20 ans.
    La frustration par rapport à mon blog, je l'ai aussi connue. Bien sûr, j'y mets tout mon cœur. C'est une des nombreuses parties de moi-même. Et quand je voyais des blogueuses qui, à mon sens, bâclaient leurs articles, tiraient à la ligne, et avaient énormément de succès, j'étais, il faut bien l'avouer, jalouse.
    Puis est venue la maladie. Et, avec elle, l'impossibilité de sortir, ne serait-ce que pour aller dans la "grande" ville à moins de 10 km de chez moi ; l'impossibilité de recevoir des ami(e)s, de participer à des événements locaux (sans même parler de Paris) ; la difficulté à gérer mes envies d'écriture (ou pire de vidéos) à cause de la douleur et de l'extrême fatigue.
    Mais, s'il y a quelque chose dont j'étais et suis encore certaine, c'est qu'il est hors de question de revivre la dépression. Je suis toujours suivie et ma psychiatre m'a énormément aidée à y voir plus clair. J'ai appris à faire avec ce que j'ai. Le peu que j'ai. D'apprécier chaque seconde de bonheur. La hargne d'avancer, de ne pas laisser la maladie me vaincre. Mes médecins me disent que j'ai une résilience extraordinaire. Et me citent en exemple (ce qui me gêne beaucoup).
    Je ne me compare plus aux autres, je n'essaie pas d'avoir ce qui ne m'est pas atteignable. J'offre ce que je peux, je me fais plaisir avec les moyens dont je dispose. Et j'envisage tous les futurs possibles, même si la tentation de me voiler la face est très forte.
    Travailler te fera un bien immense. Tu pourras être toi-même, une autre partie de toi, en dehors de ton cadre familial. Tes enfants ont l'âge où il est nécessaire d'apprendre l'indépendance, au risque de ne pas savoir être un adulte autonome (et j'en ai vu, de ces enfants très entourés par leurs parents, se retrouver en échec total au moment d'avoir à quitter le cocon familial, ne serait-ce que pour faire des études ; devoir renoncer à ces études et à un métier qui était leur vocation car totalement incapables de vivre sans la présence quotidienne de leurs parents).
    J'ai connu aussi la jalousie, par manque de confiance en moi. J'ai eu un père pervers narcissique, et j'ai énormément de difficultés, aujourd'hui encore, à me dire que je vaux quelque chose, à comprendre comment l'on peut m'aimer ou m'apprécier. J'ai une méfiance immense envers toute personne qui se montre trop amicale. Mais, encore une fois, grâce à ma psy, et à un très long travail sur moi-même, cela change doucement.
    Je souhaite de tout mon coeur qu'il en sera de même pour toi. Je sentais bien que tu n'allais pas bien, mais nous ne sommes pas assez proches pour que je m'immisce dans ta vie. J'espère simplement que ces quelques mots t'aideront un peu, comme les moments virtuels que je passe avec toi me font du bien, parce que j'aime ce que tu nous montres à voir de toi : tes qualités, tes défauts, tes forces, tes faiblesses.
    Bon week-end à toi,
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. <3 merci beaucoup pour ce que tu as partagé ici avec nous. Merci aussi pour ton soutien, ça me fait vraiment du bien. Je t'embrasse fort moi aussi !

      Supprimer
  12. Bonjour ma Belle ! après avoir visionné aussi ta vidéo, j'ai hésité à répondre de suite avec "aucun commentaire". Oui c'est une réflexion très personnelle mais en même temps tellement commune à la quarantaine tant les exemples autour de moi sont nombreux ! Moins de sollicitations du côté des enfants, donc plus d'envies de céder aux appels de l'extérieur, de se positionner autrement dans sa vie. Reprendre un travail t'obligera à sortir de ton cocon familial et même peut être de relâcher un peu ton blog qui t'apporte sans aucun doute beaucoup mais reste un contact virtuel avec l'extérieur. Tes RV à Paris - entre autre - ont certainement été le déclic qu'il y a aussi une autre vie ailleurs et à laquelle tu es prête à t'identifier. Je ne reprendrai pas tout ce qui a été dit ci-dessus avec beaucoup de justesse : l'indépendance des enfants qui doit se faire etc. Mais avec cette nouvelle activité, ne retombe pas dans le surbooké en voulant tout géré de front. Il faudra que tu fasses des choix pour lâcher même ce qui te tient à coeur. J'ai une nièce qui au même âge se voulait "super-woomane" avec 4 enfants et qui a tout fait craquer. Je te souhaite d'avoir le courage de faire les bons choix dans ce nouveau futur. Bien sincèrement à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toujours merci Iane pour tes précieux conseils, je veillerai promis à ne faire ma wonder women ^^ bisous

      Supprimer
    2. Merci pour "wonder women"... je ne trouvais plus l'expression exacte, ni l'orthographe ! (j'en fais beaucoup en ce moment) Belle journée quand même, je suis sûre que tu y parviendras, quelque part, la force est en toi !

      Supprimer
    3. ^^ merci Iane gros bisous

      Supprimer
  13. Tu cernes bien ton problème actuel , c'est bien analysé , tu abordes un cap la quarantaine et tu fais un bilan de ta vie , c'est normal. Tes enfants grandissent , ils ont déjà une autonomie d'adolescents , et ta présence permanente à la maison, est moins indispensable désormais .Tu ne dois pas te sacrifier ,ni te sentir coupable .

    Bonne décision de reprendre une activité à mi-temps pour t'épanouir et retrouver de l'indépendance . Il faut maintenant penser à toi pour garder et /ou retrouver un équilibre , un épanouissement personnel .
    Etre épouse , mère , ne suffit plus , c'est compréhensible .
    Je te souhaite le meilleur et ne peux que t'encourager à entreprendre ce que tu souhaites faire .Fonce !!
    Gros bisous Delphine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Dany !! je te fais de gros bisous

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. Cc Delphine, J'espère que ta 1ère journée de travail s'est bien passée ? C'est toujours un peu dur de prendre un autre rythme..
    Tu as de la chance d'avoir retrouvé du travail aussi rapidement après une grande interruption. Moi j'ai arreté depuis 15 ans et il y a depuis 2 ans que je cherche du travail.J'arrive à me trouver des petits remplacements par ci par là mais pas dans ma branche (bureautique / comptabilité) On m'a fait comprendre que j'étais hors circuit après une si longue interruption (comme toi pour élever mes enfants) Sans indiscrétion dans quelle branche es tu ?
    Je te souhaite plein de bonnes choses dans ton travail et que tu t'épanouisses dans celui ci. Je suis comme toi le métier de maman nous comble, ns voyons grandir nos enfants , ns sommes disponible pour eux ,ns prenons notre temps , la vie de famille est moins speed pour eux et le conjoint mais il est vrai qu'arrive un moment on veut passer à autre chose et avoir une vie sociale un peu plus riche ....et mettre du beurre dans les épinards ...... Biz à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, en fait j'ai tout simplement recontacté mon ancien employeur qui apparemment était satisfait de moi donc je n'ai pas eu difficulté à retrouver un poste. j'avoue que j'ai été moi même surprise de la vitesse à laquelle tout s'est enclenchée ^^ mais je suis ravie ! Je suis secrétaire médicale dans un hopital.
      Les débuts sont un peu difficiles il faut "tout" réapprendre parce que pas mal de choses ont changé sans compter toute une nouvelle organisation à la maison, mais pour l'instant ça va ^^. bisous

      Supprimer
  16. Delphine, tout ce que l'on fait dans la vie nous sert positivement à un moment donné. Alors, d'abord, je me permets une correction sur ce que tu dis : non, tu n'es pas sortie de la vie active depuis 12 ans, au contraire, cela voudrait dire que tu étais inactive (c'est bien le contraire d'active, non ? ;-) Ton blog est un gros boulot à part entière. Ensuite, tu avais des objectifs en créant ton blog, eh bien, ils ne sont peut être pas tous atteint de la façon que tu imaginais et que tu souhaitais, pour autant, la création de ce blog a créé d'autres résultats dont tu vas profiter des conséquences dans un avenir proche. Je m'explique : ton futur nouveau boulot en extérieur aura un lien avec tout ce que tu as fait jusqu'à présent, j'ai envi de dire grâce à tout ce que tu as fait jusqu'à présent. Ce n'est pas de la voyance, c'est de l'évidence. Ce qui veut dire que ton nouvel objectif ne se résume pas à "je cherche un boulot en extérieur pour pouvoir retrouver une liberté financière et l'estime de moi". Ton objectif se résume à "je cherche du boulot dans ce que j'aime faire et je souhaite mettre à profit toute mon expérience et ma notoriété de bloggeuse à mon futur employeur". Enfin, un truc dans le genre, toi seule est à même de préciser ton objectif. Plus il sera pointu dans la formulation de ce que tu veux, plus tu te sentiras en lien avec ce que tu es et plus tu comprendras que tes nouvelles décisions ne sont pas une rupture, mais une continuité. Delphine, ta spontanéité et ta générosité me touchent, je suis très confiante quant à ton avenir, sincèrement, car ce qui va découler de tes décisions ne sera que suite logique. Le travail paye toujours, parfois d'une façon inattendue, et le travail de ton blog va te payer prochainement. Je t'embrasse, sev1916 (mattéo est mon fils, c'est son compte que j'utilise pour pouvoir t'écrire)

    RépondreSupprimer
  17. Après mon post, je viens de lire que tu étais secrétaire médicale (je l'ai été longtemps aussi ;-), cela dit, je reste sur ce que je t'ai écrit précédemment, ce nouveau travail va te permettre d'oter tes premières frustrastions, de sortir un peu en amoureux et avec tes enfants, de respirer financièrement à nouveau. Et puis, la suite viendra naturellement. Il faut un temps pour apprécier chaque étape et se l'approprier (comme pour le givre sur les cheveux ;-) grosses bises Sev1916

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message Sev, c'est vrai que la reprise du boulot m'a fait beaucoup de bien ^^ et je sais que le reste va suivre !!
      Je te fais des bisous

      Supprimer
  18. Bonsoir Delphine,

    C'est la seconde fois que je visionne cette vidéo et elle me "parle" toujours autant : l'impression de devoir porter un masque, les émotions qui font des montagnes russes, la difficulté à s'autoriser à être heureuse, etc.

    En dehors de l'âge (j'aurai 40 ans cette année), nos vies et parcours sont différents (célibataire, sans enfant) mais les émotions, je crois, sont les mêmes.

    Mon travail actuel ne me convient plus du tout et j'éprouve beaucoup de colère et de frustration devant mon incapacité (manque de courage?) à changer la situation.

    Effectivement mon entourage ne cesse de me dire que j'ai une bonne place, que je ne devrai pas la quitter comme ça pourtant je sens (y compris dans mon corps, comme tu le soulignes) qu'il faudrait opérer des changements dans ma vie même si je ne sais pas exactement lesquels ou comment...

    J'espère suivre ton exemple inspirant et prendre, comme on dit, le taureau par les cornes ;)

    De ton côté, j'espère que tu as bien vécu ta reprise. Est-ce conforme à tes attentes? Je souhaite que cela puisse t'apporter une satisfaction personnelle et un meilleur équilibre.

    Sandrine

    PS : Si tu es d'accord, j'aimerai discuter de ton métier vers lequel j'avais envisagé à une époque de me reconvertir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ merci Sandrine pour ton message, je te souhaite le meilleur pour la suite (écoutes ton coeur il sait ce qui est bon !). Mon boulot me convient parfaitement je suis ravie d'avoir repris. Si tu veux en discuter faisons le plutot à cette adresse : finette57@orange.fr bisous

      Supprimer
  19. Bon courage pour cette nouvelle vie! J'ai 4 enfants aussi et je ne me suis jamais arrêtée ni mise à temps partiel... l'avantage est que je suis instit donc j'avais le même rythme que mes enfants. Aujourd'hui ils sont grands (l'ainée a 24 ans!) et avec le recul, je me dis que j'aurais peut-être dû leur consacrer plus de temps... Comme quoi la culpabilité ressort malgré tout! ;-)
    Ma vie a été assez bouleversée depuis et maintenant j'aimerais avoir la force de changer un peu de métier (je me suis toujours promis de ne pas continuer si je me lassais et il me semble que j'y arrive...).
    Bref, je parle beaucoup de moi alors que c'est qd même toi la vedette ;-)
    Merci donc pour cette belle vidéo. Prends soin de toi et ose devenir qui tu es; l'amour que tu te portes rejailliras sur ta jolie famille!
    ps: désolée je m'autorise le tutoiement dès mon deuxième message sur ce blog que je découvre ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ^^ pas de souci pour le tutoiement ça me va très bien !! belle journée

      Supprimer

Merci pour ton commentaire, dès que je l'aurai lu il sera mis en ligne, à bientôt !